Projet Solidaire

COTON VERT : UNE MARQUE ENGAGEE

COTON VERT SOUTIENT 

L'ONG PARTENAIRES

" En plus d'une fabrication éthique, je souhaitais soutenir une cause qui me tenait à cœur.

J'ai été touché par l'engagement de Partenaires

en faveur des enfants des rues. 

Aujourd'hui je suis heureux et fier de soutenir

une association géniale qui effectue un travail nécessaire au Bangladesh."

 

- Benjamin, fondateur de Coton vert -
Christian (président de Partenaires) et Benjamin.

Que fait l'association Partenaires ?

 

 A SAVOIR POUR MIEUX COMPRENDRE 

  • ​Au Bangladesh, plusieurs centaines de milliers d’enfants vivent dans la rue. Orphelins, abandonnés ou victimes de sévices ils ont dû fuir leur famille. Ils sont totalement livrés à eux-mêmes. Ce sont les "enfants des rues". 

  • D’autres ont une famille mais vivent dans les très nombreux bidonvilles. Trop pauvres, leurs parents ne peuvent ni subvenir à leurs besoins ni les scolariser. Ils sont contraints de travailler ou de mendier : ce sont "les enfants dans la rue".

 COMMENT PARTENAIRES AGIT ? 

​​

  • Partenaires accueille aujourd’hui, 330 enfants et adolescents, âgés de 6 à 19 ans,  au sein de " Maer Achol", son foyer à Dacca. 

  • Ces enfants y sont soignés, éduqués et formés à un métier. 80 "enfants des rues" sont totalement pris en charge par Partenaires. 250 "enfants dans la rue" bénéficient eux en externe des services de l'association (entre autres santé, école et formation à un métier).

1 produit Coton vert acheté = 1€ reversé à Partenaires

EDIT : Mon voyage au Bangladesh en novembre 2019 !

(une expérience inoubliable...)

En novembre 2019, j'ai été invité par l'association Partenaires (trajet à mes frais 😉) a découvrir le foyer et les - magnifiques - actions de l'asso'. 

J'ai vécu deux semaines intenses au foyer, en compagnie de Line, bénévole française de l'asso, du staff Bangladais (profs, comptable, gardien...) et évidemment... des enfants ! 

J'ai donc pu rencontrer tout le monde, découvrir les classes, participer aux activités (mention spéciale pour les matchs de volley endiablés) et aussi aller à la rencontre des enfants des rues, dans deux gares différentes (enfants qui ne sont pas encore au foyer donc et totalement livrés à eux-mêmes).  Ça c'était la partie plus délicate, de découvrir la réalité des choses, mais ô combien enrichissante !

Malgré leurs faibles moyens (en règle générale), les Bangladais-e-s sont des gens immensément généreux et bienveillants.

 

J'ai reçu un accueil mémorable et il me faudrait des heures pour vous raconter tout ce que j'ai fait là-bas et toutes les émotions que j'ai pu ressentir là-bas...

Du coup je vais m'arrêter là et vous laisser imaginer mon expérience, grâce à quelques photos 🙂

L'envie de soutenir cette asso' est encore plus grande après ce voyage, qui restera à jamais gravé dans mon coeur et ma mémoire.

Benjamin (fondateur de Coton vert)

(Cliquez sur les photos pour lire mes légendes et découvrir le contexte de chaque moment 🙂)

Merci
Un grand MERCI à vous, nos client(e)s adoré(e)s ! 
Vous contribuez à soutenir l'action (essentielle) de Partenaires
et les enfants des rues de Dacca.  
Au cours de ce voyage au Bangladesh, j'ai aussi visité l'usine de fabrication des basiques Coton vert, autre sujet fondamental ! 
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
On est déjà 15 000 !
Il ne manque plus que toi 🙂 

 Paiement 100% sécurisé 

©Coton vert 2020 | Tous droits réservés

Entreprises / Asso' / Ecoles...